Nous sommes en 1789, la révolution est en marche.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'appartement du comte de Peyrol

Aller en bas 
AuteurMessage
Charlie Batz

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 12/07/2013
Age : 18
Localisation : Belgique

MessageSujet: L'appartement du comte de Peyrol   Mar 16 Juil - 16:34

Lazare

Je rentra une nouvelle fois dans cet appartement que je connaissais bien. Cela ne me fait plus aucun effet. J'allais m'asseoir à mon bureau et me remis au travail laissé inachevé après mon dernier départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Batz

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 12/07/2013
Age : 18
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Mer 17 Juil - 10:08

Lazare

Je posa ma plume au bout d'une courte heure de travail. Je me leva et alla jusqu'à ma fenêtre donnant sur Paris. La vue avait beau être magnifique, elle me paraissait l'avoir été encore plus auparavant. Les répressions des parisiens avaient...amoché la ville. Mais ils voulaient bien plus depuis un moment, ils voulaient salir de leurs pieds le sol du palais. Je soupira comme toujours en me demandant comment Paris aurait été si les rebelles étaient au pouvoir aujourd'hui. Paris aurait sûrement été plus beau et soigné. Le palais, non. Et nos souverains... Ils avaient beau avoir un minimum de ma sympathie, ils ne sont que plus naïfs au fil des jours. Bien que le roi soit souvent conseillé par son frère, il fait souvent la sourde oreille. Comme un enfant. Et je soupira de nouveau. Leurs naïvetés expliquent mon travail. Mais ce n'est pas grave, nous ne sommes jamais mieux servis que par nous-même. Et puis... Avoir des ficelles importantes en main peut être intéressant.

Je retourna à mon travail avec le même état d'âme que quand je l'ai quitté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympe du Puget

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 15/07/2013
Age : 20
Localisation : Au Palais Royal

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Mer 17 Juil - 16:30

Olympe:

J'arrivai devant la porte, pris mon courage à deux mains ... et toqua
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Batz

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 12/07/2013
Age : 18
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Mer 17 Juil - 16:45

Lazare

Je ne pris même pas la peine de lever la tête

-Entrez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympe du Puget

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 15/07/2013
Age : 20
Localisation : Au Palais Royal

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Mer 17 Juil - 16:48

Olympe:

J'entendis sa dure voix, voix que j'avais pendant un moment certes aimée mais qu'a présent me répugnait ...
Je poussa la porte et laissai apparaitre mon visage
-Monsieur de Peyrol ? parait-il que vous auriez une lettre pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Batz

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 12/07/2013
Age : 18
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Mer 17 Juil - 16:56

Lazare

Je reconnus directement la voix de celle qui m'avait aimée autant que je l'ai aimée, et qui aujourd'hui me donnait la nausée. Je ne leva toujours pas la tête de mes papiers.

-Non, dis-je froidement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympe du Puget

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 15/07/2013
Age : 20
Localisation : Au Palais Royal

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Mer 17 Juil - 16:57

Olympe

Je deste cet homme, et pourtant, je sais qu'il a cette lettre en question, je le sais, il veut juste m'enerver ...
-Si. vous l'avez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Batz

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 12/07/2013
Age : 18
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Mer 17 Juil - 17:01

Lazare

Je ne décrocha pas mon regard des papiers.

-Non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympe du Puget

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 15/07/2013
Age : 20
Localisation : Au Palais Royal

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Mer 17 Juil - 17:03

Olympe

Lazare, tu es surement l'homme qui répugne le plus ici bas, mais je ne me laisserai pas fort. Alors je m'avança vers son bureau, envoya quelques lettres du roi un peu partout dans la pièce pour enfin sortir la lettre qui m'était destinée et lui mit devant ses yeux.

-Vous mentiez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Batz

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 12/07/2013
Age : 18
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Mer 17 Juil - 17:04

Lazare

Je soupira et ne la regarda toujours pas.

-Ôtez vos mains de mon bureau et relisez le destinataire, cette lettre que vous tenez m'est destinée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympe du Puget

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 15/07/2013
Age : 20
Localisation : Au Palais Royal

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Mer 17 Juil - 17:07

Olympe:

je me mis à lire le document en question, pauvre de moi elle lui était bien destinée, la mienne avait volée avec les autres que j'avais mises au sol. Alors, pour ne pas paraitre encore plus bete, une seule chose me vint à l'esprit
-Si elle vous est destinée, elle est sans importance

A peine eus-je finis ma phrase que je déchira le document en question en quatre morceaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Batz

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 12/07/2013
Age : 18
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Mer 17 Juil - 17:11

Lazare

-Parce que la vôtre en a ? Ne soyez pas bête.

/Je vais vite manger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympe du Puget

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 15/07/2013
Age : 20
Localisation : Au Palais Royal

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Mer 17 Juil - 17:13

Olympe:

-Rien que le simple fait de mon existence a plus de valeur que la votre Lazare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Batz

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 12/07/2013
Age : 18
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Mer 17 Juil - 17:36

Lazare

-Laissez-moi en douter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Batz

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 12/07/2013
Age : 18
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Mer 17 Juil - 18:59

/ Pour Noémie

Olympe:

-et bien moi j'en suis certaine.

Lazare:

-Je vous laisse vivre dans l'erreur dans ce cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Batz

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 12/07/2013
Age : 18
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Jeu 18 Juil - 13:03

/ Pour Olympe du Puget

Olympe:

-cela n'avait pas l'air de vous deranger durant nos jeunes annees ...

Lazare

-C'est du passé, et il a fortifié le présent.

Ma voix haussa alors que je disais ces mots.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Batz

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 12/07/2013
Age : 18
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Jeu 18 Juil - 14:05

/ Pour Olympe du Puget

Olympe:

le rire me monta, comment pouvait il m'insulter ainsi ? Alors que c'est moi qui avait choisit de mettre fin a notre relation.

-en etes vous sure lazare ?


Lazare

-Tout à fait certain.

Je me décida à la regarder enfin.

-Maintenant, sortez de mon bureau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Batz

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 12/07/2013
Age : 18
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Jeu 18 Juil - 14:16

/ Pour Olympe du Puget

Olympe
-bien.
Dis-je d'un ton sec, en partant je pris la lettre au sol, celle qui m'etait reelement destinee, et repartie dans mes appartements.

Lazare

Je soupira et retourna à mon travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Batz

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 12/07/2013
Age : 18
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Ven 19 Juil - 10:07

Lazare

Je jugeais avoir bien avancé dans mon travail. Je soupira et décida de sortir un peu, prendre l'air. Ma fenêtre ne m'apportait qu'insatisfaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Batz

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 12/07/2013
Age : 18
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Sam 20 Juil - 10:10

Lazare

Je rentra après être parti du marché et retourna à mon travail sans broncher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Batz

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 12/07/2013
Age : 18
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Sam 20 Juil - 16:48

Lazare

Mon travail terminé, je regarda les lettres que je devais aller distribuer, étant donné que je les recevais toutes. J'en trouva deux autres appartenant à mademoiselle du Puget. Après avoir soupiré, je pris toutes les autres lettres dont les siennes et sorti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Batz

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 12/07/2013
Age : 18
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Dim 21 Juil - 20:49

Lazare

Je rentra après avoir distribué le reste de mes lettres, dont celles de nos souverains, avec qui j'eus l'occasion d'échanger deux mots avant de continuer ma tournée. À peine étais-je rentré que, sans que je ne comprenne pourquoi, je pensa à ma jeune soeur, Charlie, désormais vagabondant dans les rues de Paris. Je me demanda comment Père et Mère l'avaient ravagée, elle et ses pensées.
Cela me tiraillait tellement que je décida d'appeler ses services, afin de la rencontrer. Une occasion discrète et dont elle ne pourrait se douter.

J'allais m'installer à mon bureau et commença à écrire.

Mademoiselle Batz,

Il n'y a guère longtemps, j'eus vent de votre talent à la peinture, peut-être exagéré. Je ne vous cacherais pas qu'il me manque un portrait récent de ma personne. J'aimerais donc profiter de cette absence pour m'assurer que ces rumeurs ne s'avéraient être fausses. Je souhaiterais donc vous voir au palais dans les prochains jours, voir dans la journée, pour que vous me fassiez un portrait. Inutile de m'avertir de votre arrivée.

Amicalement, le comte de Peyrol


Je relu ma lettre et me décida à lui envoyer. J'appelais un messager et lui dit d'apporter la lettre à ma soeur, sans lui préciser notre lien familial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Batz

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 12/07/2013
Age : 18
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Lun 22 Juil - 11:20

Messager

Je revins pour avertir le comte de la réception de la lettre de mademoiselle Batz.

Lazare

Le messager revenait m'avertir de la remise de ma commande. Je le congédia et me dit que désormais, je ne devais plus qu'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Batz

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 12/07/2013
Age : 18
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Mar 23 Juil - 17:47

Charlie

Les gardes m'amenèrent ici et partirent aussi vite qu'ils étaient arrivés. Le comte était devant sa fenêtre.

Lazare

Je me tourna vers la porte et aperçu ma soeur. Je ne disais rien. Était-ce ce sentiment, que la plupart appellent "la surprise" ?

Charlie

Son silence signifia tout pour moi. Je fis une révérence maladroite, n'ayant jamais vu personne excepté mes parents en faire.
-Monsieur.

Lazare

-Relevez-vous.
Je la fixa. J'avouais être surpris. Mais je décida de ne pas lui révéler notre lien familial tout de suite.
-Vous savez donc pourquoi je vous ai appelé.

Charlie

Je me releva, comme il m'y a autorisé et le regarda.
-Tout à fait monsieur...
Il avait beau paraître à la fois froid et chaleureux, je m'empêcha de baisser une certaine garde. Je pris place sur un tabouret et attendis qu'il se mette en place.

Lazare

J'attrapais le chevalet que j'avais été chercher avant son arrivée et me dirigea avec vers elle.

Charlie

Je le regarda.
-Il ne m'en sera d'aucune utilité monsieur... J'ai l'habitude de travailler sur les genoux.

Lazare

Je fronça les sourcils et rangea le chevalet. Je pris place face à elle dans un de mes fauteuils et la regarda, prêt à devenir une statue durant le temps qu'elle allait me faire perdre ou non, selon le résultat.

Charlie

J'inspirais et regarda le comte. Je commença à tracer une esquisse avec un morceau de charbon, en profitant de le dessiner pour l'observer. Il m'avait l'air patient, ce qui était une bonne chose, au fond. Mais un simple coup d'oeil lui donnait un air froid et distant. J'ignorais s'il était ainsi réellement.

Lazare

Je l'observais sans bouger, comme prévu. Sa simple venue voulait tout dire pour moi. Elle ne s'est jamais fié à ce que lui ont dit Père et Mère. Ce qui, au fond, m'enchanta.

Charlie

Je resta concentrée tout en l'observant, pour ne pas me griller. Je pensais utile de ramener quelques informations utiles à Desmoulins et Robespierre, en espérant qu'elles leur auraient utilités.

Lazare

Je la fixa.
-Vous peignez depuis longtemps ?

Charlie

Je leva la tête pour le regarder.
-Je m'y suis mise il y a quelques années...
Je décida de rester vague, dans mon intérêt. Je ne précisa donc pas que mes parents ignorent ce fait.

Lazare

Nous n'avions pas le matériel nécessaire à peindre jusqu'à mes 13 ans. J'ignorais donc si cela avait changé après mon départ, ou si elle faisait tout ceci dans le dos de nos parents. Peu importe, au fond.
-Dans votre propre intérêt ? Ou pour l'argent ?

Charlie

Je lui répondis tout en regardant ma feuille de papier, faisant poser mon regard alternativement sur le comte et sur ma feuille.
-Il faut commencer en peignant pour nous, et surtout en aimant ce qu'on fait. Cela ne peut marcher autrement.
Je regarda le comte.
-Mais j'aime beaucoup peindre pour...moi.
Je me décida à ne pas en dire plus, oubliant de ce que j'avais décidé.

Lazare

Je fronça les sourcils l'espace d'un moment, en me souvenant de rester stoïque tout au long du moment où elle peignait.
-J'apprécie cela chez vous.

Charlie

Je fus surprise d'une telle remarque de sa part, surtout après avoir entendu les témoignages de Marina et Camille. Je le regarda.
-Et bien...merci.
Je regarda de nouveau ma feuille et finit l'esquisse, pour passer à la peinture.

Lazare

Je resta un long moment silencieux tout en la regardant me peindre. Je trouvais amusant de voir mon reflet sur le papier de ma soeur. Tout aussi amusant que de savoir qu'elle ne sait rien du lien qui nous unit.
-Vous savez, mademoiselle Batz...

Charlie

Je continua de peindre en même temps qu'il me parlait.
-Hum ?

Lazare

-Je ne vous ai pas fait venir ici uniquement pour ce portrait.
Je dis ça sur ce fameux ton neutre que j'avais l'habitude de prendre.

Charlie

Je me figea, complètement paniquée par ce qu'il veut rajouter à ce qu'il vient de me dire. Aurais-je fait une erreur, à peine arrivée à Paris ? Je me força à ne pas m'emporter et leva la tête pour regarder le comte, signe qu'il avait mon attention.

Lazare

Je me leva, bien qu'elle n'aie pas fini de peindre, pour m'approcher d'elle.

Charlie:

J'écartais mes pieds l'un de l'autre, prête à me lever pour partir en courant au cas où.
-Vous devriez rester assis... Je n'ai pas fini de vous peindre...
Je m'efforçais de garder une voix qui n'en disait pas long sur mon état : Paniquée.

Lazare

Je la regarda, tout en continuant à m'approcher d'elle.
-Pour tout vous avouer, je ne vous ai pas appelée pour ce portrait. Ce n'était qu'un prétexte.
Je m'arrêta face à elle.

Charlie

Il était maintenant trop tard pour partir. L'inutilité de mon portrait venant d'être révélée, je me dis que ce portrait allait devenir la seule chose qui allait pouvoir me défendre. Au cas où.

Lazare

Je m'agenouillais face à elle. Je me rendis compte que, une fois elle assise et moi agenouillé, nous faisions pratiquement la même taille.
-Charlie Batz, jeune paysanne dont la famille vient de quitter le pays il y a de cela quelques semaines.

Charlie

Je ne dis rien et n'ouvra que grands mes yeux. Comment savait-il tout cela ? Était-ce ce comte qui tenait un...registre, écrivant de sa plume toutes les allées et venues de tout le monde dans Paris ?

Lazare

Elle avait l'air surprise, ce qui m'amusa encore plus. Je lui pris son portrait des mains et le posa sur mon bureau sans me relever.

Charlie

Je me sentis vulnérable au moment-même où il me prit mon tableau. Je ne bougea pas, et décida de préparer mes cordes vocales.

Lazare

Je la regarda dans les yeux.
-Enfin, Charlie Batz... Ce n'est qu'un nom d'emprunt, mademoiselle Peyrol.

Charlie

Je me souvins que mon vrai nom était effectivement Peyrol. Je m'étais attachée à Batz... Mais le fait qu'il sache cela m'enfonça encore plus dans ma panique. Ceci, il n'était pas censé le savoir...

Lazare

Elle avait l'air complètement abasourdie. Comme si le fait que je révoque son vrai nom l'avait réveillée d'un long sommeil. Je soupira et décida de lui avouer, sachant qu'il n'y avait pas de retour en arrière.
-Personne ne t'a donc parlé de moi ? Voir même de nous deux ?

Charlie

Son changement soudain du vouvoiement au tutoiement me déstabilisa. Je ne pouvais pas rester muette éternellement...
-On m'a demandé si je n'étais pas de votre famille...murmurais-je très bas.

Lazare

Je fus obligé de rapprocher mon oreille de ses lèvres pour entendre ce qu'elle me disait. Je la regarda.
-Penses-tu que c'est un hasard ?

Charlie

Je le regarda. Et je percuta enfin. Nos noms forts similaires, la remarque de Marina... La dernière pièce du puzzle était enfin apparue à sa place.
-Nous sommes de la même famille... dis-je toujours en murmurant.

Lazare

Je compléta sa parole.
-Je suis ton frère.

Charlie

Je n'y comprenais plus rien.
-Mon frère ? dis-je plus haut.

Lazare

J’acquiesçais d'un bref hochement de tête, et finit par lui sourire.
-Tu étais trop jeune quand je suis parti. Je suis ton aîné de 12 ans.

Charlie

Je fis un rapide calcul dans ma tête tout en le regardant.
-Tu étais jeune aussi quand tu es parti...

Lazare

J'acquiesçais une nouvelle fois.
-Mais ce n'est pas grave. Regarde où nous sommes. C'est chez moi, ici.

Charlie

-Pourquoi tu es parti ?

Lazare

-Tu viens d'apprendre beaucoup sur une même journée.

Charlie

Je pris plus d'assurance.
-Je continue sur ma lancée.

Lazare

J'élargis mon sourire à sa remarque. Elle ne ressemblait nullement à Père et Mère.
-Père et Mère. Et leurs remarques, que je ne pouvais plus accepter.

Charlie

Je comprenais. Bien que je n'aie jamais pensé faire comme lui, je devais bien admettre que j'étais d'accord. Je devins silencieuse.

Lazare

Maintenant que tout était clair pour elle, une question arriva.
-Maintenant, Charlie...

Charlie

Je ne leva même pas la tête pour le regarder. Je savais qu'il savait que je l'écoutais de toute manière.

Lazare

-Il va falloir que tu choisisses.

Charlie

Je leva la tête vers lui.

Lazare

-Tu peux maintenant quitter ta misérable vie dans Paris, pour venir vivre ici. Ou la conserver.

Charlie

Sa déclaration me faisait un choc. Certes, il était mon frère, il le savait, je peux comprendre qu'il veuille sûrement...Enfin, peut-être, m'avoir auprès de lui. Mais j'avais tout à Paris...
-Je...

Lazare

Je la regarda. J'avais perdu mon sourire tout en lui annonçant le choix qu'elle avait à faire.

Charlie

-J-Je...Laisse-moi y réfléchir... Je veux rattraper le temps perdu, mais... J'ai tant des deux côtés de ces murs...

Lazare

Je soupira. M'étais-je trompé ? Ce genre de réponse aurait totalement été celle que Mère pouvait prononcer.

Charlie

Il ne devait pas se rendre compte de ce qu'il me disait. Je le pris dans mes bras, complètement perdue. J'avais besoin de ce câlin. Cela faisait si longtemps...

Lazare

Je la laissa faire, bien que je mis un moment avant de lui rendre son étreinte.

Charlie

Je me demanda soudainement ce qu'allait faire Desmoulins si je lui apprenais ceci. Puis, je me souvins de son témoignage concernant mon frère, qu'il tuait des innocents...
-Est-ce que...
Je devais en avoir le coeur net.
-Est-ce que c'est vrai que... Tu envoies une multitude d'innocents à l'échafaud ?

Lazare

Je la lâcha et la regarda.
-Quelle différence est-ce que cela fait ? Je reste ton frère, nous avons le même sang.

Charlie

Je baissa les yeux.
-Mais pas pour autant les mêmes privilèges... /Dédicace à ceux qui connaissent :p

Lazare

Je la regarda.
-Mais ce que tu oublies... C'est que les innocents vus par tes amis sont nos ennemis, et vice-versa.

Charlie

Je ferma mes yeux à ces mots. J'étais en pleine tourmente. Où était ma place désormais ? Je me leva, complètement perdue.
-Laisse-moi jusque demain, s'il te plait... Je reviendrais...

Lazare

J'acquiesçais. Je lui tendis sa besace et lui planta un bisou sur la joue.

Charlie

Je frissonna, pris ma besace et sortis. Une fois dans le couloir, je me mis à courir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Batz

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 12/07/2013
Age : 18
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   Mer 24 Juil - 18:24

Lazare

Je resta à fixer la porte un long moment. Je ne pus oublier la manière par laquelle elle est partie. Sur mon bureau se trouvait son portrait inachevé. Je le pris et le fixa un long moment. Puis, j'allais l'accrocher à mon mur, bien qu'incomplet, je ne voulais oublier.

Je me repris et me réinstalla à mon bureau. Elle disait revenir demain. J'attendrais donc demain. Je repris ma plume et m'avança sur mon travail, afin de pouvoir consacrer du temps à ma jeune soeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'appartement du comte de Peyrol   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'appartement du comte de Peyrol
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comte Vronski
» [4eme Etage] Appartement de Hasharin
» Appartement de Hayabusa Toyome
» Appartement de Naoki
» Arrivée d'un Comte prétendant à la couronne...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les années sombres :: Le Palais :: Les appartements-
Sauter vers: